Site Officiel de la Municipalité de Montdidier (Somme - Hauts-de-France)

Economies d’eau

Faire des économies d’eau, c’est facile ! Nous consommons en moyenne près de 150 litres par jour d’eau potable, soit près de 50 m3 par an. Des économies sont possibles et ce, sans diminuer le confort de vie.

Notre consommation d’eau

Pour se repérer :

  • Une toilette au lavabo équivaut à 5 litres d’eau, contre 30 à 100 litres pour une douche et 150 à 200 litres pour un bain.
  • Une chasse d’eau avec simple commande consomme de 6 à 12 litres d’eau contre 3 à 6 litres pour une chasse d’eau avec double commande.
  • Un lave-linge consomme en moyenne 45 litres pour un modèle récent et 100 litres pour un modèle ancien.
  • Un lave-vaisselle consomme en moyenne 10 litres pour un modèle récent et 40 litres pour un modèle ancien.
  • Une vaisselle à la main consomme de 15 litres (remplissage du bac) à 50 litres (eau courante)
  • L’arrosage du jardin consomme de 15 à 20 litres par m².
  • Le remplissage d’une piscine consomme de 50 000 à 80 000 litres.

Pourquoi et comment faire des économies d’eau ?

Réaliser des économies d’eau permet de préserver nos ressources, les nappes profondes, tout en réduisant notre facture d’eau.


Une priorité : la chasse aux fuites !

La facture d’eau représente une dépense de plus de 500 euros pour un foyer de 4 personnes et elle augmente considérablement en cas de fuites. Qu’elles soient grosses ou petites, elles doivent être toutes réparées : cela revient moins cher que les volumes d’eau gaspillés.

Je contrôle s’il n’y a pas de fuite :
  • Je compare ma consommation avec celle des années précédentes ;
  • Je contrôle régulièrement la consommation nocturne ;
  • Je détecte une surpression.
Je répare :
  • Un robinet qui goutte ;
  • Une chasse d’eau qui fuit.
Je préviens :
  • Je protège le compteur et les robinets extérieurs du gel ;
  • Je coupe l’eau pendant les longues absences ;
  • J’installe un réducteur de pression si besoin.


La douche et le bain

La salle de bain est le premier lieu de consommation d’eau pour les particuliers. C’est aussi celui sur lequel on peut faire le plus d’économies. Si je m’équipe en matériel hydro-économe et que je mets quelques conseils en pratique, je peux économiser jusqu’à 50% et réduire considérablement ma facture d’eau !

Je m’équipe :
  • Avec une douchette économe qui permet de réduire le débit de litres d’eau par minute.
  • Avec un régulateur de débit réglable ou non qui permet de réguler le débit de litres d’eau par minute.
  • Si je remplace mon robinet, je choisis un robinet avec mitigeur thermostatique, celui-ci réglera automatiquement la température de l’eau.
Je change mon comportement :
  • Je prends une douche plutôt qu’un bain ;
  • Je limite la durée de ma douche ;
  • Je ne laisse pas couler l’eau pendant le savonnage ;
  • J’adapte le volume du bain à ma morphologie.
À noter :

Dans une salle de bain, une économie d’eau, c’est aussi une économie d’énergie ! Il faut environ 30KWh pour chauffer un mètre cube d’eau à 38°C. Chaque mètre cube d’eau chaude économisé, représente ainsi une économie de 6.50€ dont 3€ pour l’énergie.


Les toilettes

Les toilettes constituent le second poste de consommation d’eau de la maison. Les anciens systèmes avec simple commande utilisent environ 10 litres par chasse. En changeant le mécanisme ou en réduisant le volume de réservoir je peux économiser jusqu’à 50% d’eau.

Je m’équipe :
  • Je change mon ancien mécanisme pour un mécanisme double-commande. Ce mécanisme permet de vider soit la totalité du réservoir, soit uniquement la moitié.
    Ou
Je conserve mon mécanisme existant :
  • J’installe un dispositif de déplacement d’eau (sac WC, plaquette WC, bouteille remplie d’eau), pour réduire le volume de la chasse.
  • Je règle le flotteur vers le bas qui va restreindre le volume d’eau utilisé à chaque chasse.


Les éviers et lavabos

Un robinet standard débite au minimum 12 L/min sous une pression normale (2 à 3 bars). C’est bien plus qu’il n’en faut pour les usages habituels tels que se laver les mains ou faire la vaisselle. L’installation de mousseurs (aérateurs) hydro-économes permet d’obtenir un débit entre 4 et 8 litres par minute sans perte de confort.

Je m’équipe :
  • J’installe des mousseurs hydro-économes qui limitent le débit à 4, 6 ou 8 litres par minute à une pression comprise entre 2 et 3 bars en fonction des différents modèles.
  • Je privilégie des mitigeurs aux mélangeurs. Ils permettent de faire varier le débit de l’eau en conservant une température constante.
  • Je choisis un mitigeur double commande. Selon la position, il délivre un débit limité ou un débit plus important.
Je change mon comportement :
  • J’évite de laisser couler l’eau du robinet pendant que je fais la vaisselle, me brosse les dents ou me savonne les mains : pour trois minutes de brossage de dents, ce sont environ 45 litres d’eau gaspillés !
  • Je garde une bouteille d’eau au réfrigérateur, ce qui m’évite de laisser couler l’eau longuement pour attendre qu’elle se rafraîchisse.


L’électroménager

Changer son appareil électroménager pour un plus récent peut permettre d’économiser plus de 50% d’eau, sans compter les économies d’énergie.
À l’achat, je dispose notamment des informations sur les consommations d’eau et d’énergie sur les étiquettes énergie. Les lave-linge et lave-vaisselle sont classés entre A et A+++ depuis 2010.

Je m’équipe :
  • Je remplace mon lave-linge, avec une consommation moyenne de 45 litres d’eau par lavage contre 100 litres pour un modèle ancien. Ainsi, un lave-linge actuel d’une capacité de 5 à 7kg consomme entre 8 et 10 m3 d’eau par an.
  • Je remplace mon lave-vaisselle, avec une consommation moyenne de 10 litres d’eau par lavage contre 40 litres pour un ancien. Ainsi, un lave-vaisselle actuel d’une capacité de 10-14 couverts consomme moins de 3 m3 d’eau par an.
Je change mon comportement :
  • Je remplis au maximum les appareils avant de les faire fonctionner ;
  • Je n’hésite pas à utiliser les programmes "éco" généralement proposés.


Le jardin

L’arrosage du jardin peut représenter une consommation d’eau importante. En suivant quelques conseils, les volumes d’eau potable consacrés à l’entretien du jardin sont considérablement réduits.


La voiture et la terrasse

  • Je lave ma voiture en station de lavage : Dans les stations de lavage la consommation d’eau est optimisée et l’eau usée est prétraitée avant rejet ! Si je lave mon véhicule chez moi, je m’équipe d’un seau et d’une éponge et éviter évitant d’utiliser le tuyau d’arrosage.
  • J’utilise un nettoyeur haute pression pour la terrasse et les murs : J’installe un limiteur de débit au bout du tuyau d’arrosage pour nettoyer efficacement, en consommant moins d’eau.

A lire aussi...

Kiosque

couverture magazine