Site Officiel de la Municipalité de Montdidier (Somme - Hauts-de-France)

Les contrôles de qualité d’eau

En France, une eau « propre à la consommation humaine », doit respecter cinquante-quatre critères de qualité. L’exigence de cette réglementation vise à garantir la qualité microbiologique, physico-chimique et gustative de l’eau.


L’augmentation des nitrates et la présence de pesticides à l’état de trace ont amené la Ville de Montdidier à mettre en place en 2012 une Opération de Reconquête de la Qualité de L’Eau (ORQUE), dans le cadre de la Loi sur l’Eau et les Milieux Aquatique (LEMA). Cette opération se déroule en partenariat avec l’Agence de L’Eau Artois Picardie, le Conseil Régional de Picardie qui la finance à 80%.

L’importance de ce captage a été confirmé en 2013 par la conférence environnementale qui a désigné ce captage irremplaçable et l’a ajouté à la liste des captages prioritaires du Grenelle de l’Environnement.

La première phase de l’étude a été la détermination de l’Aire d’Alimentation des Captages (AAC) et sa vulnérabilité intrinsèque par rapport à la nappe souterraine. Sa surface de 9 500 ha est beaucoup plus importante que les Périmètres de Protection des captages instaurés par la Déclaration d’Utilité Publique de 1999.
Tous les partenaires et acteurs seront impliqués grâce à des comités de pilotage et des réunions techniques. Le prochain comité permettra de présenter la première phase et de valider l’air.

Le Diagnostic Territorial Multi-Pression (DTMP) est la deuxième phase de l’étude. Il permettra de recenser l’ensemble des pollutions urbaines, agricoles, industrielles susceptibles d’affecter la ressource en eau.
Ces deux phases mèneront à la mise en place d’un plan d’actions.
Une animatrice avait été embauchée en avril 2015 afin de faire avancer l’opération. Elle travaillait avec chaque acteur du territoire afin de réduire ou limiter les pollutions diffuses.
Les pollutions diffuses de l’air sont principalement les nitrates et les pesticides.

Les nitrates :

Dans les eaux souterraines, la présence de nitrates a des origines naturelles de quelques milligrammes par litre (mg/l). Cependant la majeure partie des nitrates retrouvés provient d’activités humaines telles que l’agriculture. La teneur moyenne en nitrates est de 39.06 mg/L pour 2016 à comparer à la norme de 50 mg/L.

Les phytosanitaires :

Les phytosanitaires, appelés également pesticides ou produits phytopharmaceutiques, sont des substances chimiques utilisées pour lutter contre les maladies des cultures ou pour désherber. On distingue selon leurs usages les herbicides, les fongicides, les insecticides.
La norme française fixe à 0,1 µg/l la concentration maximale pour chaque type de pesticide identifié, et à 0,5 µg/l la concentration totale en pesticides
Sur 2016, une analyse sur le réseau de distribution indique un taux de perchlorates à 6.5 ug/L. La valeur étant comprise entre 4 ug/L et 15 ug/L, l’Anses préconise de ne pas préparer de biberons avec l’eau du robinet pour les nourrissons de moins de 6 mois.

Contact

Service Eau et Assainissement Technique
Hôtel de Ville
Place du Général de Gaulle
80500 Montdidier
Tél : 03 22 98 38 10

Horaires

Du lundi au vendredi de 08h30 à 12h00 et de 13h30 à 16h30

Kiosque

couverture magazine

Montdidier infos

n° 68

Télécharger

de publications